Services aux familles de donneurs

Les donneurs et leurs familles sont des personnes très spéciales. Elles ont fait un don extraordinaire. À un moment particulièrement éprouvant, elles ont pris la décision d’offrir à autrui la possibilité de vivre plus longtemps et de jouir d’une meilleure qualité de vie. Le Réseau Trillium pour le don de vie (RTDV) propose un programme de soutien aux familles des donneurs; celui-ci offre à ces familles un soutien complémentaire, la possibilité de communiquer sous le couvert de l’anonymat avec les receveurs et la reconnaissance de leur courage, de leur compassion et de leur altruisme..

Où notre relation
entre le RTDV et les familles de donneurs s’amorce...

La relation entre l’équipe des services aux familles du RTDV et les familles de donneurs s’amorce au moment du consentement au don. Elle comprend des services de soutien personnel et d’information, l’invitation à une cérémonie de Cérémonie de reconnaissance des donneurs et remise de médailles et d’autres formes de soutien. Notre programme de soutien à la famille du donneur demeure accessible pendant les 12 mois qui suivent le don. Si la famille le désire, elle peut maintenir sa relation avec le RTDV au-delà de cette période, à mesure que se présentent des occasions de faire du bénévolat ou d’appuyer le réseau d’autres façons.
Heather et famille d'un donneur

Témoignages d’espoir

Chaque famille d’un donneur et chaque receveur ont un témoignage unique à livrer et une expérience unique à partager. Nous vous invitons à prendre quelques instants pour lire et partager leurs expériences. Cela pourrait même vous donner l’envie de faire part de vos réflexions sur la façon dont le don ou la transplantation ont changé votre existence ou celle de votre famille. Veuillez songer à partager vos témoignages, car en plus d’être inspirants, ceux-ci ont le pouvoir de guérir. L’effort en vaut la peine.

Rendez Votre Temoignage
famille d
Ryley Mitchell témoignages d
famille d
La mère d
Don Kramer témoignages d
Alex Pangman témoignages d
famille d
La mère d
famille d
Andrea Clegg témoignages d
famille d
Rizwana Ramzanali témoignages d
famille d
Shiv Gupta témoignages d
famille d
famille d
famille d
Carol Dubeau témoignages d
famille d
Ryley Mitchell témoignages d
famille d
La mère d
Don Kramer témoignages d
Alex Pangman témoignages d
famille d
La mère d
famille d
Andrea Clegg témoignages d
famille d
Rizwana Ramzanali témoignages d
famille d
Shiv Gupta témoignages d
famille d
famille d
famille d
Carol Dubeau témoignages d
<< More
More >>

Comprendre le deuil

Il est impossible d’atténuer ou d’accélérer le processus de deuil d’un membre de la famille d’un donneur d’organes ou de tissus. Il est toutefois possible de se remettre d’un traumatisme et d’une peine, mais cela prend du temps. C’est à vous seul qu’il revient d’établir la cadence.

Nous espérons que les renseignements présentés ci-dessous contribueront à répondre à certaines de vos questions. Les articles ont été rédigés par le docteur Alan Wolfelt, éminent auteur, éducateur et conseiller en deuil, ainsi que fondateur et directeur du Center for Loss and Life Transition.

Antécédents du Dr Wolfelt

Le Dr Wolfelt est bien connu en Amérique du Nord pour son don d’enseigner et d’inspirer. Il est le fondateur et le directeur du Center for Loss and Life Transition. Tous les ans, le Dr Wolfelt offre de nombreux ateliers de formation à des centres de soins palliatifs, à des hôpitaux, à des écoles, à des universités, à des funérariums, à des groupes communautaires et à divers autres organismes. Il est particulièrement connu pour son modèle axé sur l’accompagnement plutôt que sur le traitement; il a à coeur d’aider les personnes à bien faire leur deuil afin qu’elles puissent bien vivre et aimer.

Les deux premiers articles visent à vous procurer un certain réconfort alors que vous vivez votre deuil (les articles sont uniquement disponibles en anglais).

The Journey Through Grief

The Mourner's Bill of Rights

Contiennent des renseignements

Les sections qui suivent contiennent des renseignements sur divers thèmes : s’aider soi-même à surmonter le deuil; aider autrui à surmonter le deuil; renseignements à propos et à l’intention des enfants et des adolescents endeuillés; aide pour les centres de soins palliatifs et les autres soignants; funérailles, cérémonies commémoratives, crémations et questions connexes; renseignements pour les directeurs de funérailles.

Section 1: S'aider soi-même à surmonter le deuil

Section 2: Aider autrui à surmonter le deuil

Section 3: Renseignements à propos et à l'intention des enfants et des adolescents endeuillés

Section 4: Aide pour les centres de soins palliatifs et les autres soignants 

Section 5: Funérailles, cérémonies commémoratives, crémations et questions connexes

Section 6: Renseignements pour les directeurs de funérailles

Aider les enfants à comprendre la mort

Honnêteté, simplicité et amour...



Tout comme un arbre est exposé à la pluie, à la neige et au vent, les enfants doivent composer avec les tristes réalités de la vie. Chaque enfant diffère des autres pour ce qui est de sa maturité et de sa capacité de comprendre. Chaque enfant réagira différemment à la mort. Toutefois, la majorité des enfants désirent partager l’expérience de la famille.

  • De 2 à 4 ans

    À cet âge, les enfants comprennent très mal la mort. La nouvelle doit être partagée avec eux en leur expliquant ce qui s’est passé en termes simples.

  • De 5 à 7 ans

    À ce stade, les enfants ressentent la perte de l’être cher, mais ne la saisissent pas facilement. Elle doit leur être expliquée. Ils doivent savoir qu’un décès a eu lieu. Vous pouvez par exemple leur permettre d’être présents au funérarium ou dans le lieu de culte et les encourager à partager leurs réflexions et leurs émotions. 

  • De 8 à 10 ans

    À cet âge, les enfants sont capables de comprendre les mystères de la vie. Ils se souviendront parfaitement de l’expérience. Veillez à leur permettre de participer à une cérémonie et d’exprimer leurs émotions.

  • De 11 á 12 ans

    À cet âge, bon nombre d’enfants comprennent ce que signifie la mort. Ils peuvent même souhaiter se rendre utiles, car cela leur permet de composer avec leur propre peine. Donnez-leur l’occasion de participer à l’organisation des obsèques.







Parler de la mort aux adolescents

Les adolescents vivront souvent le deuil plus intensément que tout autre groupe d’âge, sans toutefois le montrer.

Groupe d’âges 13 à 16 ans

Le deuil peut être ressenti plus intensément par les
adolescent(e)s. Il peuvent ne pas le montrer aux adultes, mais comprendre que la mort fait partie de la vie et souhaiter en parler. Encouragez leurs amis à partager le deuil avec eux en les invitant à assister à une cérémonie ou à un rassemblement commémoratif.




Les adolescents peuvent également être extrêmement réservés et renfermés, et il leur est donc difficile de demander de l’aide. Apprenez à reconnaître les manifestations de leur chagrin telles que des changements dans leurs habitudes de sommeil, d’alimentation, de comportement social ou de travail. Invitez-les souvent à s’exprimer dans des termes qui leur sont familiers.

Merci, une note

Écrire au receveur?

Écrire aux receveurs de greffes est une décision personnelle. Pouvoir partager des renseignements sur l’être cher est parfois utile pendant le deuil. Quelle que soit votre décision, sachez que nul n’est obligé de correspondre avec le receveur d’une greffe.
Au Canada, les identités des receveurs, des donneurs et de leurs familles respectives sont gardées secrètes par respect pour la vie privée. Par conséquent, toute correspondance se fait sous le couvert de l’anonymat.

Si vous avez écrire, voici quelques lignes directrices.


 

Don de vie épingle (métal)

Cérémonie de reconnaissance des donneurs et remise de médailles

Le RTDV tient à s’assurer que chaque famille qui prend la décision de faire don des organes ou des tissus d’un être cher soit reconnue et honorée.

À un moment de grande peine, ces familles ont eu la bonté de faire le don de la vie à une autre famille. Bien qu’il soit impossible d’effacer la douleur des familles, le RTDV s’efforce de les apaiser par tous les moyens possibles.

Chaque année, une cérémonie de Cérémonie de reconnaissance des donneurs et remise de médailles est tenue pour reconnaître et célébrer chaque don. Ces événements sont organisés sous les auspices du RTDV et se tiennent à Toronto, Ottawa, London et Hamilton. Des cérémonies supplémentaires sont également organisées à quelques années d’intervalle à Windsor, Thunder Bay, Kingston et Sudbury. Les familles des donneurs sont invitées à participer à ces cérémonies au cours des 18 mois qui suivent le don de vie par leur être cher.

Si vous souhaitez recevoir de plus amples renseignements sur le déroulement de l'activité Cérémonie de reconnaissance des donneurs et remise de médailles dans votre région ou sur la façon d’obtenir du soutien supplémentaire, veuillez communiquer avec les Services aux familles de donneurs du RTDV.

Dépliants d’information

Documents de soutien aux familles de donneurs

Le Réseau Trillium pour le don de vie a préparé une trousse de soutien dans le cadre de son programme de services de suivi et de soutien aux familles.

Icon Gift

Comprendre ce qu'est la mort neurologique

Cette brochure apporte des réponses aux questions qu’on peut se poser lorsqu’on est confronté à des termes tels que « mort neurologique » ou « mort cérébrale ».

Icon Gift

Don d'organes et de tissus: Faire le don de vie

Cette brochure du Réseau Trillium pour le don de vie vous donne les renseignements dont vous pourriez avoir besoin pour comprendre le don d’organes et de tissus et les diverses manières de faire le don de vie à ceux et à celles qui attendent une transplantation.

Icon Gift

Écrire à la famille de son donneur

Ce dépliant vise à aider les receveurs de transplantations à écrire à la famille de leur donneur. Il renferme des conseils pratiques et des suggestions sur la manière de commencer et de conclure votre lettre. Vous y trouverez également des modèles de phrases utiles si vous ne trouvez pas les mots qui expriment votre pensée.

To Top