Accent sur la transplantation


Cette section du site Web du Réseau Trillium pour le don de vie (RTDV) présente des renseignements de base aux patients qui sont dans l’attente d’une transplantation d’organe ou de tissus, ainsi qu’à leurs familles. Le RTDV, en collaboration avec le ministère de la Santé et des Soins de longue durée, supervise et administre le programme de transplantation ontarien au nom du gouvernement de la province.



Le RTDV a notamment les responsabilités suivantes:

Icon1Collaborer avec les parties intéressées clés du système afin d’assurer l’élaboration et la mise en œuvre de normes de pratique appropriées, et ce, pour tous les patients de la provinceIcon4Mettre en œuvre les plans requis pour satisfaire aux besoins actuels et futurs en matière de transplantation
    
Icon2Diriger, surveiller et superviser le système de manière à assurer l’harmonisation des mesures de responsabilisation au sein des services de transplantationIcon5Collaborer avec les professionnels et les organismes clés de la transplantologie à la détermination des normes nécessaires à une amélioration continue
    
Icon3Exploiter les technologies et renseignements électroniques pour offrir aux professionnels de la santé le soutien requis pour leur permettre d’améliorer la sécurité, la qualité et l’efficacité de leurs services  

Qu’entend-on par « transplantation »?

Une transplantation est un type d’intervention chirurgicale durant laquelle un organe ou tissu est prélevé d’un patient (le donneur) et greffé sur un autre patient (le receveur) afin de remplacer un organe ou tissu abîmé du receveur.

Par « organe », on entend un élément de l’organisme composé de divers types de tissus qui remplissent une fonction donnée. Un tissu est un ensemble organisé de cellules semblables qui remplissent une fonction particulière. Il existe des centaines de pathologies qui affectent certains organes ou tissus au point où une transplantation est requise, mais tous les malades n’ont pas besoin d’une transplantation.

Transplantation d'organes La greffe de tissus ATC

Transplantation d'organes

Parmi les organes susceptibles d’être transplantés, on compte le foie, l’intestin grêle, le rein, le pancréas, le cœur et le poumon.

Rein
71 % des personnes qui figurent sur la liste d’attente ont besoin d’une greffe de rein.

Une greffe de rein consiste à placer un rein sain dans votre corps. Le rein reprend le travail des deux reins qui ont failli, de sorte que vous n’avez plus besoin d’effectuer de dialyse. Les reins transplantés proviennent d’un donneur vivant ou décédé.

Souvent, le nouveau rein commence à produire de l’urine dès que le sang commence à circuler à travers le rein.

Après la chirurgie, la plupart des patients retournent au travail et retrouvent un niveau normal d’activité.

Foie
Il stocke les réserves de fer, ainsi que les vitamines et les minéraux.
Votre foie aide à combattre les infections et nettoie votre sang. Il aide à digérer les aliments et stocke de l’énergie pour quand vous en avez besoin. Les foies transplantés peuvent provenir d’un donneur vivant ou décédé. Les médecins effectuent une greffe de foie lorsque les autres options de traitement ont échoué. Après la chirurgie, vous devrez pendre des médicaments pour éviter que l’organe ne soit rejeté.
Poumon
Un individu moyen respire environ 11 000 litres d’air par jour.

Une greffe de poumon peut permettre de remplacer un ou deux poumons malades. Les poumons peuvent provenir d’un donneur vivant ou décédé.

Une transplantation peut être recommandée si vous avez une maladie pulmonaire obstructive chronique, une fibrose kystique, une fibrose pulmonaire idiopathique, une maladie pulmonaire interstitielle ou une hypertension artérielle pulmonaire primitive, entre autres.

cœur
Un cœur sain pompe environ   2 000 gallons de sang par jour.

Une transplantation cardiaque consiste à remplacer un cœur endommagé/malade par un cœur sain provenant d’un donneur décédé. Il s’agit de la dernière option de traitement pour les personnes ayant une défaillance cardiaque. On y a recours lorsque toutes les autres options ont échoué. Une défaillance cardiaque peut résulter d’une cardiopathie congénitale, d’une coronaropathie, de valvules cardiaques endommagées, de muscles cardiaques endommagés ou d’infections virales.

Comme avec d’autres transplantations, vous devez prendre des médicaments pour empêcher votre corps de rejeter le nouveau cœur.

Pancréas
Le pancréas est un genre d’entrepôt pour les enzymes digestives.

Le pancréas produit de l’insuline et des enzymes qui aident le corps à digérer et à utiliser les aliments. Une greffe de pancréas est une chirurgie qui consiste à remplacer un pancréas malade par un pancréas sain provenant d’une personne décédée. Ce type de lésion résulte souvent du diabète.

Les personnes qui bénéficient d’une transplantation doivent prendre des médicaments pour empêcher leur corps de rejeter le nouvel organe.

Intestin grêle
Les parois de l’intestin sont minces, mais comme elles sont pliées, leur superficie est importante.

Une transplantation de l’intestin grêle sain d'un donneur remplace un intestin grêle malade ou trop court. Une greffe d’intestin grêle est envisagée en présence de complications entraînées par une nutrition parentérale totale (NPT) ou lorsqu’une personne ne peut pas tolérer cette forme d'alimentation. La NPT consiste à fournir une alimentation liquide au moyen d’un goutte-à-goutte. Après l'intervention chirurgicale, le patient doit prendre des médicaments pour éviter le rejet de l’organe greffé.

Cellules des îlots
Le pancréas aide à réguler le taux de glycémie en produisant des hormones telles que l’insuline et le glucagon.
La transplantation des cellules des îlots pancréatiques permet de remplacer la seule partie du pancréas qui produit de l’insuline. C’est un traitement destiné aux personnes ayant un diabète de type 1 qui ont du mal à contrôler leur taux de glycémie. Les transplantations de cellules des îlots pancréatiques sont effectuées seules ou en même temps que la transplantation d’un rein. Les cellules des îlots pancréatiques proviennent de donneurs décédés.

La greffe de tissus

Parmi les tissus susceptibles d’être transplantés, on compte les cornées, la peau, les os, les tissus cardiovasculaires, les cellules des îlots pancréatiques et les tissus conjonctifs. Un seul donneur peut fournir les tissus nécessaires pour réaliser des interventions sur de nombreux receveurs.

Cornées
Vos yeux comprennent 107 millions de cellules qui sont sensibles à la lumière.
La cornée est la surface transparente en forme de dôme de l’œil. Elle assure les deux tiers du pouvoir de concentration de l’œil. La chirurgie de transplantation de la cornée permet de remplacer une partie de la cornée par des tissus cornéens provenant d’une personne décédée. La chirurgie peut rendre la vue, réduire la douleur et améliorer l’apparence d’une cornée endommagée ou malade.
Peau
La peau compte pour environ 15 % du poids de votre corps.
La peau est le type de tissu le plus couramment transplanté. Certaines personnes pensent que la possibilité qu’elles puissent enregistrer leur consentement au don de peau dépend de leur âge. En réalité, tout le monde peut donner. La peau peut sauver la vie de grands brûlés. Elle sert aussi pour la réparation des hernies, la reconstruction du plancher pelvien et la reconstruction mammaire consécutive à une mastectomie. Un donneur de tissus peut améliorer la qualité de vie de 75 personnes.
Cardiovasculaire
Le cœur bat environ 100 000 fois par jour.
Les chirurgies de transplantation de tissus cardiovasculaires permettent communément de remplacer les valvules et les veines cardiaques qui fonctionnent mal. La chirurgie permet d’améliorer la santé et la vigueur de personnes ayant une maladie des valvules cardiaques. Il est possible de prélever une valvule d’une personne qui est décédée et qui a donné son accord pour que ses tissus soient donnés. Les tissus cardiovasculaires font partie des tissus les plus couramment transplantés.
Os
Plus de 50 % des os que comprend le corps se trouvent dans les mains et dans les pieds.

Les greffes d’os permettent de réparer ou de reconstruire des os malades au niveau des hanches, des genoux, de la colonne vertébrale et d’autres articulations – souvent après une facture ou un cancer. Une fois que le corps a accepté la greffe osseuse, il offre un support pour la croissance d’un os nouveau et sain.

Les os transplantés proviennent de donneurs décédés.

Tissus conjonctifs
Les ligaments sont composés de faisceaux de collagène résistant et d’élastine élastique.
La transplantation de tissus conjonctifs peut faire suite à un traumatisme ou un cancer. Les tissus conjonctifs sont comme de la « colle cellulaire ». C’est le matériau à l’intérieur du corps qui donne aux tissus leur forme et qui leur confère leur résistance. Les tendons et les ligaments sont des exemples de tissus conjonctifs. Les tissus sont prélevés chirurgicalement avec beaucoup de soin et de respect sans que cela ait un impact trop important sur les arrangements funéraires.

L’allotransplantation de tissus composites vascularisés (ATC)

L’allotransplantation de tissus composites vascularisés (ATC) consiste à transplanter de multiples tissus (p. ex., muscles, os, nerfs et peau) qui forment une unité fonctionnelle. Les exemples d’ACT comprennent les transplantations de membres supérieurs (main), du visage et de la paroi abdominale.

Icon Quote

Premières canadiennes

La transplantation est l’une des plus grandes réussites de la médecine. En dépit des avancées médicales et technologiques, le Canada fait toujours face au défi de répondre à ses besoins croissants en matière d’organes et de tissus destinés à la transplantation.

Voici un échantillon des « premières canadiennes » les plus importantes dans le domaine de la transplantation:



La préparation en vue d’une transplantation

Bien que la liste d’attente en vue de transplantations susceptibles de sauver ou de transformer la vie des patients reste longue, les taux de réussite des transplantations continuent de s’améliorer d’année en année. Si vous envisagez une transplantation ou que vous êtes déjà sur une liste d’attente en vue d’une greffe d’organe ou de tissu, vous avez probablement beaucoup de questions à poser. Les pages qui suivent offrent quelques réponses de base afin de vous aider dans votre parcours vers la transplantation. N’hésitez pas à poser toutes les questions que se présentent à votre esprit à l’équipe du centre de transplantation qui s’occupe de vous.

 

Procédé de transplantation

Les six étapes

Ico Avant-de Icon Au cours de Icon Apres
Avant-de Au cours de Après
1re étape : Diagnostic et recommandation
2e étape : Évaluation de l’admissibilité
3e étape : La liste d’attente
4e étape : Prise en charge du patient
5e étape : Planification

6e étape : Soins et suivi post-opératoires
Icon

Avant-de Avant-de

1re étape : Diagnostic et recommandation

Le diagnostic par votre médecin de premier recours est la première étape à franchir. Par « médecin de premier recours », on entend votre médecin de famille, un omnipraticien ou un membre de votre équipe de santé familiale. Lorsque vous et votre médecin de premier recours aurez discuté de la possibilité d’une transplantation et convenu d’aller de l’avant, vous serez recommandé à une équipe de spécialistes du centre de transplantation.

2e étape : Évaluation de l’admissibilité

Vous serez invité à rencontrer les spécialistes du programme de transplantation afin d’établir si vous êtes admissible à la greffe. Vous devrez subir diverses évaluations médicales et psychologiques. Si les résultats de ces évaluations indiquent que vous êtes admissible et que vous décidez de procéder à la transplantation, on vous inscrira sur la liste d’attente. Les spécialistes, ainsi que les autres professionnels de la santé, font partie de l’équipe de transplantation qui vous prendra en charge du début à la fin de votre parcours. Si la transplantation est jugée inutile ou trop dangereuse, des solutions de rechange vous seront présentées.

Vous pourriez poser les questions suivantes à l’équipe de transplantation:

  • Y a-t-il d’autres solutions que la transplantation?
  • Quels en sont les avantages et les risques?
  • Quel est le taux de survie des patients et des organes pour les transplantations du même type que la mienne réalisées dans cet hôpital?
  • Combien de transplantations du même type que la mienne réalisez-vous par an?
  • Depuis combien de temps réalisez-vous ce type d’intervention?
  • Lorsqu’un organe est disponible pour la transplantation, comment décidez-vous qui le recevra?
  • Combien de temps devrai-je attendre avant la transplantation?
  • Est-ce que l’hôpital réalise des transplantations à partir de donneurs vivants?
  • Est-ce que la transplantation à partir d’un donneur vivant est possible dans mon cas?

Au cours de Au cours de

3e étape : La liste d’attente
Une fois que vous et votre équipe de transplantation aurez convenu de procéder à la transplantation, on vous inscrira sur la liste d’attente.

Lignes directrices pour l’appariement des organes

Lorsqu’un organe de donneur est jugé admissible à la transplantation, des critères d’appariement sont observés afin de garantir que l’attribution des organes se fasse de manière équitable. Ces critères peuvent notamment comprendre la compatibilité des types sanguins, l’urgence médicale ou le temps déjà passé sur la liste d’attente, les dimensions du ou des organes requis, et d’autres facteurs.

4e étape : Prise en charge du patient
Il est important de maintenir une santé aussi bonne que possible pendant que vous attendez une transplantation, car un organe peut devenir disponible à tout moment. Ainsi, vous serez prêt pour la chirurgie le moment arrivé; de surcroît, vos conditions de récupération post-opératoire seront optimales. Il y a plusieurs façons de vous occuper de votre santé pendant la période d’attente; votre équipe de transplantation et votre médecin de premier recours pourront vous aider.

Envisagez de prendre les mesures suivantes:

  • Présentez-vous aux rendez-vous fixés par les fournisseurs de soins de santé, y compris les analyses de sang, le cas échéant
  • Évitez de fumer et de consommer de l’alcool
  • Maintenez une bonne hygiène buccale
  • Continuez de suivre les pharmacothérapies et les traitements qui vous sont prescrits (p. ex., dialyse en cas d’insuffisance rénale)
  • Surveillez votre poids et votre tension artérielle
  • Faites de l’exercice ou restez actif ou active
  • Limitez votre exposition directe aux rayons du soleil
  • Soumettez-vous régulièrement à des tests de dépistage du cancer
  • Tenez à jour votre dossier médical

Aide financière

Bon nombre des patients qui attendent une transplantation du cœur, du poumon ou du cœur et du poumon font face à des obstacles financiers pour accéder aux services de transplantation, car ces patients doivent souvent déménager pour être admissibles à la liste d’attente, subir des évaluations périodiques et obtenir les soins de suivi requis.

Le programme de remboursement des dépenses des transplantés (PRDT), financé par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée, a été créé pour alléger dans une certaine mesure le fardeau financier des patients. Le programme rembourse certaines dépenses liées à l’hébergement des patients des programmes de transplantation. Si l’hôpital où la transplantation doit être réalisée exige que le patient déménage pour se rapprocher de l’hôpital afin d’être admissible à une transplantation vitale, certains des frais engagés par le patient peuvent être remboursés.

 

Formulaire de demande du PRDT
PRDT Fiche d’information
Formulaire de justification du déménagement
(transplant coordinators
only)
Remboursement par anticipation des demandeurs qui bénéficient d’un programme de soutien de l’État admissible et/ou de l’Aide sociale

5e étape : Planification

Planifiez soigneusement votre transplantation, en veillant à inclure dans ce processus votre famille et les personnes qui vous soignent.

Icon-1Repérez les voies de transport jusqu’au centre de transplantation
  
Icon-2Préparez un sac de vêtements et d’articles de toilette en prévision de votre séjour à l’hôpital
  
Icon-3Préparez une liste de vos soignants, des membres de votre famille et de vos amis, en précisant leurs coordonnées (numéro de téléphone ou courriel)
  
Icon-4Organisez d’avance vos affaires personnelles et financières
  
Icon-5Prenez les mesures requises pour que l’on s’occupe des personnes qui sont à votre charge ou de vos animaux familiers

Réception de la notification

Il est essentiel que vous répondiez à votre téléphone chaque fois qu’il sonne, car cela pourrait être le programme de transplantation qui tente de vous avertir qu’un organe est disponible.

Dans la majorité des cas, on vous demandera de cesser de manger ou de boire en prévision de la chirurgie. Vous pourriez recevoir des instructions supplémentaires (p. ex., cesser de prendre certains médicaments avant votre arrivée à l’hôpital), ou encore être invité à vous présenter dans une certaine section de l’hôpital à une heure précise en vue de la chirurgie.

Après une transplantation d’organe...

Immédiatement après l’intervention chirurgicale, vous serez pris en charge par les spécialistes du service des soins intensifs. La durée du séjour à l’hôpital après la chirurgie varie selon le patient et le type d’organe ou d’organes transplantés. Lorsque vous aurez suffisamment récupéré, vous serez transféré dans un service de réadaptation (ou de soins courants). Lorsque vous serez prêt à recevoir votre congé de l’hôpital, vous recevrez des instructions précises sur la manière de vous soigner à la maison.





Si vous avez d’autres questions à poser, vous pouvez consulter la FAQ ou communiquer avec le RTDV.

Merci, la note



Écrire à la
famille de votre
donneur

Au Canada, les identités des receveurs, des donneurs et de leurs familles respectives sont gardées secrètes par respect pour leur vie privée. Par conséquent, toute correspondance se fait sous le couvert de l’anonymat.

Même sans votre nom, votre message peut être le témoignage de reconnaissance le plus puissant et le plus éloquent que la famille du donneur puisse recevoir.


 

soyezundonneur.ca



Intéressé à inscrire votre consentement au don?

Un seul donneur d’organes et de tissus peut sauver jusqu’à huit vies et améliorer la qualité de jusqu’à 75 autres vies.

Arrow

Avantages des dons de donneurs vivants

Icon Calendar

Les dons provenant de donneurs vivants peuvent réduire les temps d’attente en vue d’une greffe à quelques mois, comparativement aux années d’attente possibles dans le cas d’un don provenant d’un donneur décédé.

Icon Heart

Habituellement, les organes provenant d’un donneur vivant sont plus sains au moment de l’intervention chirurgicale; l’organe fonctionne donc mieux après la greffe et survit plus longtemps.

Icon Thumbsup

Le donneur tire une énorme satisfaction personnelle de son pouvoir de sauver ou d’améliorer la vie d’autrui.

Le saviez-vous?

Programme de remboursement

Pour réduire au minimum le fardeau financier associé au don provenant d’un donneur vivant, le gouvernement de l’Ontario a mis sur pied le Programme de remboursement des dépenses des donneurs vivants (PREDOV). Ce programme rembourse les frais admissibles et raisonnables engagés par les donneurs potentiels ou réels (déplacements, stationnement, repas, hébergement et perte de revenus). Les donneurs d’organes vivants potentiels ou réels peuvent soumettre une demande de remboursement des frais admissibles au PREDOV.


On peut télécharger tous les formulaires de demande du PREDOV à partir de la liste ci-dessous.

liste
de vérification
de la demande
Demande de
remboursement
Vérification des revenus et des prestations
Certificat de perte de revenus
Consentement pour l’échange de renseignements
Lettre justificative des déplacements


Veuillez noter que des pièces justificatives supplémentaires pourraient être exigées lors de la vérification des demandes. Pour obtenir des exemplaires imprimés des formulaires de demande, veuillez visiter votre hôpital de transplantation. Si vous avez de la difficulté à remplir les formulaires ou à suivre le processus, vous pouvez consulter les lignes directrices du formulaire de perte de revenu et les exemples de formulaire remplis.


Plus d'informations

Dépliant du PREDOV
FAQ – Grand public
FAQ – Hôpitaux de transplantation
Document d’information sur les programmes de transplantation

Types de dons à partir d’un donneur vivant

Apparentes Apparentés

Les donneurs vivants sont consanguins. Ils peuvent être des frères, sœurs, parents, tantes, oncles, cousins, demi-frères ou demi-sœurs, nièces ou neveux.

Non apparentés Non apparentés

Les donneurs vivants sont des conjoints, partenaires, membres de la belle-famille, amis proches ou collègues de travail.

Dons croisés Dons croisés (partir)

Les « dons croisés » ont lieu lorsque les receveurs initialement prévus d’organes provenant de deux donneurs consentants distincts ne peuvent recevoir les dons en raison d’une incompatibilité des groupes sanguins (ABO) ou, plus rarement, de l’échec de l’épreuve de compatibilité croisée. Ce programme permet d’offrir un rein du groupe sanguin approprié à chaque receveur, car chacun des donneurs consentants est jumelé avec le receveur de l’autre donneur. Le registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires (registre DVEB/LDPE) est administré par la Société canadienne du sang.

Anonymes Anonymes

Par « donneur anonyme », on entend une personne qui consent à faire un don à la personne en tête de la liste d’attente des transplantations, sans la connaître. Pour devenir donneur ou donneuse anonyme, la première étape consiste à communiquer avec le coordinateur ou la coordinatrice du centre de transplantation le plus proche. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web de la Société canadienne du sang à la rubrique suivante: Le don de son vivant.
Rein Foie

Don d’un rein par un donneur vivant

La fonction principale des reins est d’éliminer les déchets du sang et de renvoyer le sang propre dans l’organisme. Un rein sain assure l’équilibre hydrique et chimique de l’organisme, l’épuration du sang, la régulation du développement des os, la régulation de la tension artérielle et le contrôle de la production des globules rouges.

Si un rein est abîmé, l’autre rein peut s’élargir et faire le travail de deux reins. Malheureusement, en cas d’insuffisance des deux reins, les déchets et les liquides s’accumulent dans l’organisme; il faut alors procéder à un traitement de dialyse (c’est-à-dire l’épuration du sang par une machine ou dans l’abdomen) ou à une greffe de rein.

En Ontario, la majorité des patients dans l’attente d’une transplantation d’organe ont besoin d’un rein. Bien que la transplantation – que le donneur soit vivant ou décédé – ne soit pas une cure aux maladies du rein, elle peut prolonger la vie des patients et en améliorer la qualité.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les maladies du rein, vous pouvez consulter www.rein.ca.

Qui peut être donneur?

Pour donner un rein, les donneurs vivants doivent être âgés de plus de 18 ans et en général de moins de 70 ans; ils doivent être dans un bon état général de santé sans présenter d’indices de tension artérielle sensiblement élevée, de diabète, de cancer, de néphropathie, de cardiopathie ou d’hépatite. Le sexe et l’origine ethnique ne sont pas des facteurs déterminants pour établir l’admissibilité au don.

La prise de la décision

La décision d’offrir un organe vous revient exclusivement. Parlez-en avec le travailleur social ou le conseiller rattaché à l’équipe de transplantation ou avec un coordonnateur des dons provenant de donneurs vivants. Ces discussions vous permettront de mieux cerner votre degré de préparation au don.

Parlez-en avec les membres de votre famille, vos amis proches, un guide religieux ou spirituel, ou un ancien donneur afin d’obtenir de plus amples renseignements et leur soutien. Lorsqu’un donneur potentiel a accès à un autre donneur vivant et à d’autres intéressés, comme les groupes de soutien aux donneurs vivants, ils peuvent mieux se préparer à prendre une décision.

À quoi doit-on s’attendre après avoir donné un rein de son vivant?

Bien que les conséquences du don d’un rein sont minimes et peu nombreuses, il faut prendre quelques précautions. Il est par exemple déconseillé de pratiquer des sports de contact violents, comme le football et le hockey, car cela pourrait abîmer le rein restant. Si une donneuse de rein tombe enceinte après le don, elle doit en informer son médecin afin que la fonction rénale soit surveillée à titre de précaution.

Pour en savoir plus sur le don de rein prélevé sur un donneur vivant, visitez Société canadienne du sang ou voyez le programme de dons de rein provenant de donneurs vivants de votre localité.

Hospital for Sick Children
London Health Sciences Centre

St. Michael’s Hospital
St. Joseph’s Healthcare Hamilton 
L’Hôpital d’Ottawa
University Health Network
Kingston General Hospital

Don d’une partie du foie par un donneur vivant

Le foie remplit de nombreuses fonctions; toute lésion au foie peut avoir un effet délétère sur chacun des principaux organes.

Un trouble hépatique peut nuire à la capacité de l’organisme d’absorber les vitamines et les nutriments vitaux, d’éliminer efficacement les toxines et de produire les protéines dont il a besoin. Si le foie est atteint, les niveaux d’énergie baissent, le sang perd la capacité de se coaguler, le pouvoir de concentration du patient faiblit et ses fonctions cardiaques et pulmonaires se détériorent.

Bien que le foie soit souvent capable de se guérir d’une lésion, la présence d’une maladie qui affecte l’ensemble de l’organe peut rendre une telle guérison impossible. Si de 80 à 90 % de la fonction hépatique a disparu, une transplantation de foie est le seul traitement possible. La transplantation de foie à partir de donneurs vivants, rendue possible par la capacité unique du foie de se régénérer en six à huit semaines, est une intervention qui sauve des vies.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les maladies du foie, vous pouvez consulter www.foie.ca



Qui peut faire don?

Un donneur potentiel doit être âgé de plus de 18 ans et de moins de 60 ans. Le donneur potentiel doit être dans un bon état général de santé; il ou elle doit avoir un foie de bonnes dimensions pour le receveur et son groupe sanguin doit être compatible avec celui du receveur. De plus, le donneur doit avoir un poids presque normal (indice de masse corporelle inférieur à 35).

La prise de la décision

Il est important que vous discutiez de votre décision relative au don avec l’équipe de transplantation, un coordinateur des dons provenant de donneurs vivants, ainsi que le receveur et les familles concernées.

L’équipe de transplantation décidera si vous êtes mentalement, affectivement et physiquement apte à être un donneur, mais en fin de compte, c’est vous qui prenez la décision. Heureusement, le processus d’évaluation se fait par étapes; le donneur potentiel a donc le temps entre les rendez-vous de discuter de toutes ses questions ou inquiétudes à mesure que celles-ci se présentent. Si vous décidez à un moment quelconque de ne pas procéder au don, vous devez immédiatement en informer la personne-ressource au sein de l’équipe de transplantation.

À quoi doit-on s’attendre après avoir donné une partie du foie de son vivant?

La majorité des donneurs sont hospitalisés de 5 à 10 jours et ressentent de la douleur ou de la gêne de 4 à 6 semaines après la chirurgie, notamment pendant la première semaine. Un donneur vivant d’une partie du foie a besoin de temps pour se reposer et récupérer après la chirurgie; on recommande de prévoir de 8 à 10 semaines pour cela avant de retourner au travail.

En l’absence de complications post-opératoires, le donneur vivant d’une partie du foie peut s’attendre à reprendre une vie normale dans les deux à trois mois qui suivent l’intervention et à rester en bonne santé pendant le reste de sa vie. Il est très important de surveiller le donneur pendant la période post-opératoire, car c’est une intervention grave.

Partenariat RTDV-RRO : accès à la transplantation rénale et au don prélevé sur un donneur vivant

Le Réseau Trillium pour le don de vie (RTDV) et le Réseau rénal de l’Ontario (RRO) ont conclu un partenariat visant à améliorer l’accès aux dons provenant de donneurs vivants et à la transplantation rénale pour tous les patients ontariens atteints d’une maladie du rein chronique. Dans le cadre de ce partenariat, les parties s’engagent à maintenir en Ontario un continuum de soins rénaux intégré, coopératif et axé sur la personne, de manière à faciliter la transition des patients entre le programme rénal régional et la transplantation.

Le Partenariat RTDV-RRO a mis sur pied une stratégie comportant plusieurs volets dans le but d’accroître de 20 % le taux annuel de transplantations de reins provenant de donneurs vivants en Ontario d’ici 2021.

Cette stratégie provinciale comprend les initiatives suivantes :

  • Établir un réseau provincial d’équipes locales d’amélioration de la qualité incluant les fournisseurs de soins des programmes rénaux régionaux, le programme de transplantation affilié, ainsi que les patients et les familles.
  • Utiliser des données partagées afin de produire des rapports au niveau du programme pour permettre de surveiller et d’évaluer les buts stratégiques à l’échelle locale et provinciale.
  • Encourager le soutien par les pairs à l’échelle locale dans le domaine de la transplantation rénale et des dons provenant de donneurs vivants par l’entremise du programme des ambassadeurs de la transplantation (Transplant Ambassador Program).
  • Continuez de suivre les pharmacothérapies et les traitements qui vous sont prescrits (p. ex., dialyse en cas d’insuffisance rénale)
  • Améliorer l’accessibilité du matériel didactique destiné aux fournisseurs du programme rénal régional et du programme de transplantation ainsi qu’aux patients, aux familles et aux donneurs vivants potentiels.

L’initiative sera mise en œuvre partout en Ontario à compter d’octobre 2017 et se poursuivra jusqu’en 2019.

Les banques de tissus

Tissus traités
Tissu oculaire

Location            
Eye Bank of Canada (Ontario)
1929, avenue Bayview, Bureau 203
Toronto, ON M4G 3E8

Coordonnées
Linda Sharpen, gérante
Téléphone : 416 978-2637
Télécopieur : 416 978-1522
Courriel : eyebank@utoronto.ca 
le web:  www.utovs.com/home/eye-bank-of-canada

Tissus traités
Tissu cardiovasculaire, valvules cardiaques, péricarde

Location                  
Paediatric Laboratory Medicine, Hospital for Sick Children
555, avenue University, salle 3677
Toronto, ON  M5G 1X8

Coordonnées
Sonny Lazaro, superviseur
Téléphone : 416 813-5423
Courriel : bienvenidosonny.lazaro@sickkids.ca
le web:  www.sickkids.on.ca

Tissus traités
La peau

Location 
Clinical Pathology
Sunnybrook Health Sciences Centre
2075, avenue Bayview, salle B-219
Toronto, ON M4N 3M5

Coordonnées
Lisa Merkley, superviseur
Téléphone : 416 480-6100 ext. 7391
Télécopieur : 416 480-4185
Courriel : lisa.merkley@sunnybrook.ca

Tissus traités
Musculosquelettique et têtes fémorales

Location 
Douglas Lab II
Transfusion Medicine
76, rue Stuart
Kingston, ON  K7L 2V7

Coordonnées
Dr. Lois Shepherd, Directeur médical
Téléphone : 613 549-6666 ext. 4166
Télécopieur : 613 548-6076
Courriel : shepherd@cliff.path.queensu.ca

Tissus traités
Musculosquelettique et Tissus Conjonctifs

Location 
The Ottawa Hospital - Campus Civic
Transfusion Medicine
501, rue Smyth
Ottawa, ON  K1H 8L6

Coordonnées
Dr. Paul Kim, Directeur médical
Téléphone : 613 737-7777 ext. 78774
Courriel : pkim@ottawahospital.on.ca 

Doris Neurath, gérante
Téléphone : 613 737-8301
Télécopieur : 613 761-4974
Courriel : dneurath@ottawahospital.on.ca

Tissus traités
Musculosquelettique et Tissus Conjonctifs; têtes fémorales

Location 
Pathology Dept.
700, avenue University Avenue, étage 8, salle 8-400-6
Toronto, ON M5G 1Z5

Coordonnées                    
Dr. David Howarth, Directeur médical
Téléphone : 416 586-8870
Courriel : dhowarth@mtsinai.on.ca 

Balram Sukhu, gérant
Téléphone : 416 586-4800 ext. 7929
Télécopieur : 416 586-8628
Courriel : bsukhu@mtsinai.on.ca

Tissue Handled 
Musculoskeletal

Location 
290, avenue Munro, salle 2000
Thunder Bay, ON  P7A 7T1

Coordonnées
Heather Hill, gérante
Téléphone :  807 346-2265
Courriel : hhill@regenmed.ca 
le web: www.regenmed.ca

Tissus traités
Têtes fémorales

Location 
Laboratory Medicine et OR
3045, rue Baseline
Nepean, ON  K2H 8P4

Coordonnées
Diane Varette
Coordonnateur
Téléphone :  416 864-3036
Courriel : dvarette@qch.on.ca

Tissus traités
Têtes fémorales

Location 
Juravinski Hospital
711, rue Concession
Hamilton, ON  L8V 1C3

Coordonnées
Debra Harrison, Coordonnateur technique
Téléphone : 905 389-4411 ext 42755
Courriel : harrideb@hhsc.ca

Tissus traités
Têtes fémorales

Location 
30, rue Bond
Toronto, ON  M5B 1W8

Coordonnées
Yvonne Davis-Read, R.N.
Coordonnteur
Téléphone : 416 864-3036
Courriel : davisy@smh.toronto.on.ca

Sunnybrook & Women’s College Health Sciences Centre Bone Bank

Tissus traités
Têtes fémorales

Location 
2075, avenue Bayview
Toronto, ON  M4N 3M5

Coordonnées
Lisa Merkley, gérante
Téléphone : 416 480-6100 ext. 7391
Télécopieur : 416 480-4185
Courriel : lisa.merkley@swchsc.on.ca

To Top